Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

SOS hiver : les huiles essentielles à la rescousse

Pour combattre les maux d’hiver, les huiles essentielles s’avèrent être une alliée de taille. En effet, le froid apporte son lot de maux et de virus hivernaux mais des solutions naturelles existent pour le supporter sereinement. Les huiles essentielles aident l’organisme à supporter les conséquences désagréables du froid.

Il est fréquent d’avoir la peau sèche et déshydratée durant l’hiver. Si votre peau est craquelée, l’huile de lavande est un atout. Il suffit de mettre une goutte d’huile essentielle de lavande dans du beurre de karité ou de l’huile végétale pour retrouver une peau éclatante et hydratée. Et si l’hiver rime toujours avec nez qui coule, grippe, toux ou rhynopharyngite, le ravintsara vous permet d’éviter ces désagréments. Le ravintsara a la propriété de renforcer les défenses immunitaires de l’organisme. Pour cela, il suffit de mettre une à deux gouttes d’huile essentielle de ravintsara sur les deux poignets et de les frotter l’un contre l’autre. Ce geste est à répéter 4 à 5 fois par jour. Attention ! Cette méthode ne convient pas aux enfants de moins de 7 ans et en cas de toux sèche car elle a un effet asséchant à cause d’un composant qu’elle contient. Ce composant est présent aussi dans l’huile essentielle d’eucalyptus radiata qui traite le nez bouché et l’eucalyptus globulus qui s’utilise pour traiter la bronchite. Si vous avez le nez bouché ou si vous souffrez de bronchite, il faut mettre quelques gouttes de ces huiles essentielles dans un bol d’eau chaude et de respirer au-dessus du bol tout en gardant les yeux fermés. Vous pouvez également verser quatre à cinq gouttes de ces huiles dans une cuillère à café d’huile végétale et d’enduire votre poitrine ou colonne vertébrale de ce mélange. Quant à l’huile essentielle de pin sylvestre, elle est préconisée pour moins ressentir la fatigue. L’utilisation de cette huile est simple : il faut inspirer lentement et profondément au bouchon jusqu’à ce que l’arôme arrive dans les poumons avant d’expirer lentement. Ce geste est à faire 5 fois de suite dans une journée.

Hiver ou pas, l’utilisation des huiles essentielles doit se faire à bon escient. Il est recommandé de toujours bien se laver les mains avec de l’eau et du savon après chaque manipulation d’huile essentielle pour éviter que la main touche les yeux ou les muqueuses. Le traitement ne doit pas excéder trois semaines et surtout pas applicable chez les enfants de moins de 7 ans.