Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Bien-être : faire le plein d’huiles essentielles pour affronter le froid hivernal !

Pour prévenir les problèmes respiratoires caractéristiques de l’hiver, il existe des alliés naturels comme les huiles essentielles très riches en propriétés antivirales et antibactériennes. Que ce soit pour le rhume, les maux de gorge ou la bronchite, la nature regorge de plantes aux milles vertus comme l’eucalyptus, le thym, la menthe poivrée, l’arbre à thé et la lavande.

Soigner le rhume

Caractérisé par les éternuements, le nez qui coule, les frissons, les petites fièvres, le rhume est une infection bénigne qui peut être soignée avec des inhalations (3 à 5 gouttes d’huile essentielle dans 50 cl d’eau bouillante, couvrir la tête d’une serviette et respirer profondément la vapeur), des diffusions dans le logement (galet, brûle-parfum, pot-pourri, diffuseur électrique), des frictions sur la poitrine, le cou, le front et le haut du dos, des inspirations (mettre quelques goutes d’huiles essentielles sur un mouchoir et le humer plusieurs fois dans la journée). L’huile essentielle d’eucalyptus, d’arbre à thé, de thym, de pin, de cannelle, de lavande, de niaouli, de menthe, de romarin et de serpolet sont conseillés.

En venir à bout des maux de gorge

Le citron, la sauge, l’arbre à thé, le thym, le gingembre, la lavande, le niaouli, le géranium et le ravintsara sont très efficaces en gargarisme, en bain de bouche, en friction ou en compresses tièdes sur la gorge et le cou ainsi qu’en inhalation pour soulager les gorges rouges et douloureuses caractéristiques de l’hiver.

Les bronchites

Dans le cas des inflammations des muqueuses des bronches ou bronchites aigues, des huiles essentielles peuvent accompagner les traitements médicamenteux. Ici, le choix est vaste : cèdre, lavande, sauge, eucalyptus, ravintsara, pin, cajeput, menthe poivrée, girofle, niaouli, thym, citron, marjolaine, santal et sarriette sont efficaces en inhalation, frictions, diffusions dans le domicile, compresses sur la poitrine ou en dilution dans l’eau tiède du bain.

Enfin, en guise de précaution, il ne faut jamais utiliser des huiles essentielles chez les personnes sensibles comme les enfants en bas âge et les femmes enceintes. Par ailleurs, les huiles essentielles sont certes efficaces mais le traitement médical est conseillé dans les cas graves et persistants.