Le guide de votre bien-être à domicile

Huile essentielle

Comment administrer les huiles essentielles ?

huile essentielle

© William Wang - Fotolia.com

Les huiles essentielles, bénéficiant naturellement d’une grande capacité de diffusion (grâce à leurs composés lipophiles et volatils), peuvent être utilisées de cinq façons différentes, suivant l’effet recherché, mais aussi suivant leur nature intrinsèque.
  1. La diffusion atmosphérique
  2. L'inhalation
  3. La voie transcutanée
  4. La voie orale
  5. La voie rectale

La diffusion atmosphérique

C'est l'utilisation la plus aisée mais elle nécessite un diffuseur spécial, afin de garantir une micro diffusion. En effet, un brûle-parfum classique altèrera les huiles essentielles par chauffage. Une diffusion de dix minutes par heure est suffisante et il faut surtout noter que la diffusion dans l’atmosphère peut être déconseillée dans le cas de personnes souffrant d’allergies ou d’asthmes.

L'inhalation

Dans ce cas, il suffit d’ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles à un bol d’eau chaude (surtout pas bouillante) afin d’en respirer les vapeurs...

Une inhalation « sèche » est également envisageable dans certains cas. Pour cela, il suffit de déposer quelques gouttes de l’infusion sur un mouchoir, avant de respirer un grand coup.

La voie transcutanée

Il s’agit ici de massages et/ou bains. Il est néanmoins indispensable de diluer au préalable les huiles essentielles dans une huile végétale . Pour le bain, les huiles essentielles n’étant pas hydrosolubles, il faut les disperser avec du lait, de l’alcool ou encore un ½uf, par exemple...

La voie orale

Il s’agit du mode d’utilisation le plus efficace mais également le plus potentiellement dangereux puisque certaines huiles essentielles peuvent être toxiques, notamment celles contenant de grandes doses de cétones et de lactones. Il s’agit également de la voie la plus indiquée pour procéder à un « drainage hépatique ».

La voie rectale

Il s’agit de la voie recommandée pour les enfants et nourrissons qui peuvent avoir du mal avec les odeurs fortes, les massages ou encore l’inhalation. Dès lors, les suppositoires représentent la voie la plus aisée et la moins dangereuse pour diffuser des huiles essentielles auprès d’enfants et/ou de personnes aux muqueuses digestives fragiles... De plus, l'absorption par les veines anales permet de contourner le foie, organe très sensible !