Le guide de votre bien-être à domicile

Huile essentielle

Huiles essentielles et aromathérapie

huile essentielle

© William Wang - Fotolia.com

L'aromathérapie est presque toujours associée à la phytothérapie. Les huiles essentielles sont la base de ces techniques. L’aromathérapie est largement répandue dans l’univers de la médecine de confort, notamment pour tout ce qui touche à la relaxation.

Les différentes formes d’huiles essentielles utilisées en aromathérapie

Le terme « aromathérapie » englobe des pratiques médicales très variées qui utilisent des huiles essentielles, en lotion (émulsion d’huile dans de l’eau), en crème ou en onctions (dissoutes dans de l’huile). Par voie orale, la dispersion dans de l’huile alimentaire ou dans du miel, voire tout simplement sur un sucre, est habituelle. La mise en gélules est également une pratique courante. De plus, les aérosols ne sont que rarement utilisés au contraire des diffuseurs spéciaux qui dispersent les huiles essentielles dans l’atmosphère. Pour finir, l'emploi de suppositoires est très utile dans certains cas thérapeutiques, mais seulement sur prescription médicale.

Les huiles essentielles sont des substances qui sont souvent très coûteuses et, par conséquent, très recherchées. Le plus souvent, elles sont diluées par l’ajout d’huiles de basse qualité ou de produits de synthèse... forcément moins onéreux. Par exemple, l’huile essentielle d’eucalyptus contient pas moins de dix substances différentes.

L’usage des huiles essentielles en aromathérapie.

Les utilisations les plus courantes des huiles essentielles en aromathérapie sont l'automédication de confort, la relaxation (cosmétiques, bains, massages...) ainsi que la préparation à l'endormissement. De plus, les huiles essentielles sont une des composantes principales des médecines traditionnelles et de la naturopathie et sont très utilisées en psychologie, en médecine ou encore en dermatologie ou cosmétique dermatologique...

Il faut néanmoins préciser que les traitements à base d'huiles essentielles sont déconseillés pour les nourrissons, pour les femmes enceintes, pour les personnes allergiques (asthmatiques par exemple) ainsi que pour les animaux domestiques.

Enfin, il existe également ce que l’on appelle l’aromathérapie moléculaire qui s’éloigne quelque peu de la conception classique du terme aromathérapie... En effet, la recherche de nouvelles molécules à vocation thérapeutique ainsi que la synthèse de molécules existantes, et la nécessité de limiter les effets secondaires, font que l'on peut retrouver de nombreuses molécules aromatiques dans les médicaments. La découverte du paclitaxel (Taxol), qui est un extrait de l'écorce de l'if, le démontre bien, puisque c’est devenu un médicament couramment utilisé dans le traitement du cancer du sein.